À la Une! Succès ACP contre la pêche INN

Dans cette section, vous pouvez trouver de nouveaux matériaux qui ont été publiés sur le thème de «Succès contre la pêche INN», depuis la date de l’événement. Nous sélectionnons continuellement de nouvelles publications et d’articles qui contribuent aux les points politiques abordées dans cette briefing:

Cliquez ici pour lire les dernières actualités du CTA Bruxelles sur le thème de la pêche INN

– Le Sénégal et la Guinée-Bissau s’Accordent pour un Nouveau Dispositif de Contrôle de Pêche
fcwc-fish.org, 29 mars 2015

La Direction de la Protection et de la Surveillance des Pêches du Sénégal et la partie Bissau-Guinéenne, ont procédé à la signature d’un contrat relatif aux opérations conjointes de surveillance, ce mercredi à Dakar. A cet effet, des opérations de surveillance des eaux de la Guinée Bissau se font par un patrouilleur sénégalais, spécialement affrété depuis le mois de septembre 2014.
 D’abord, au nom du Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime et en son nom propre, le Commandant Cheikh SARR directeur de la Protection et de la Surveillance des Pêches(DPSP), a souhaité la bienvenue aux partenaires venus de la Guinée Bissau.
Il s’agit, a-t-il indiqué au cours de cette rencontre d’évaluation, d’étudier les conditions du renouvellement dudit contrat d’affrètement du patrouilleur, afin de poursuivre les opérations dont les résultats semblent être satisfaisants pour les deux pays.
Pendant les quatre derniers mois de l’année 2014, a-t- il souligné, le patrouilleur de haute mer, « Ferlo », a effectué six sorties en mer sur financement du PRAO Guinée Bissau, suite à un contrat signé entre les responsables des surveillances de pêche du Sénégal et de la Guinée Bissau, sur autorisation respective des autorités en charge du département de la pêche des deux pays.

– Sea Shepherd félicite Interpol, le ministère espagnol de l’Agriculture et la police nationale espagnole pour leurs interventions contre la pêche INN
seashepherd.fr 13 mars 2015

Les autorités espagnoles sont intervenues en plusieurs lieux de la province de La Corogne, en particulier à l’ancien siège de Vidal Armadores, une société de pêche espagnole avec un lourd passé de liens avec la pêche INN (illicite, non déclarée et non réglementée) de légine, une espèce vulnérable, dans l’océan Austral. Menées sous l’égide du ministère espagnol de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement (MAGRAMA), ces interventions font partie d’une nouvelle offensive surnommée Opération Sparrow dont le but est de s’attaquer aux intérêts espagnols dans la pêche INN en Antarctique. Les autorités ont rapporté que de nombreux documents confisqués au cours de ces interventions seraient examinés dans les prochains jours afin d’établir la preuve des actions illégales de pêche. C’est la première fois que l’Espagne applique les nouvelles lois sur la pêche, entrées en vigueur en janvier dernier, qui permettent à l’Etat espagnol d’intervenir contre leurs ressortissants impliqués dans la pêche INN où que ce soit dans le monde. Il semble que les informations obtenues en coordination avec Interpol aient eu une part importante dans la mise en place de l’opération.

 – INTERPOL lance l’opération Infra-Terra pour lutter contre la pêche INN
ccmalr.org, 25-11-2014

La pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) est un sérieux problème global qui contribue à la surpêche, crée une concurrence déloyale et menace la durabilité des pêches. La pêche INN ne respecte ni les frontières nationales ni les tentatives internationales de gestion de la pêche hauturière. En raison des difficultés liées à la lutte contre la pêche INN, qu’il s’agisse de traquer les navires ou de réunir les preuves permettant d’établir la propriété véritable de ces navires, de nombreux opérateurs illégaux échappent à l’arrestation pendant des années. Interpol tente d’y remédier par le biais de l’opération Infra (International Fugitive Round Up and Arrest) Terra. En octobre 2014, INTERPOL a lancé l’opération Infra-Terra ciblant 139 malfaiteurs en fuite recherchés par 36 pays membres pour des infractions comprenant, entre autres, la pêche illégale, le trafic d’espèces sauvages, le commerce et le déversement illégaux de déchets, les coupes illégales de bois et le commerce illégal d’ivoire. Il s’agit de la première opération d’INTERPOL ciblant des individus recherchés pour des atteintes à l’environnement.

– La pêche illicite, non déclarée et non réglementée fait perdre annuellement 100 milliards de dollars à l’économie mondiale (PNUD)
APA, 21-11-2014

L’économie mondiale perd annuellement 100 milliards de dollars à cause de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche Inn) qui se manifeste sous différentes formes, a affirmé vendredi à Dakar, Alioune Badara Kaeré, chef unité et développement du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). »On estime à aujourd’hui à près de 100 milliards de dollars Us, les pertes engendrées par la pêche INN qui est devenue un fléau endémique aux pêcheries de l’Afrique de l’ouest. Elle se caractérise par, entre autres, l’utilisation d’engins de pêche non conformes ou la pêche sans licence dans les pays tiers. A ce titre, elle concerne aussi bien la pêche industrielle que la pêche artisanale », a expliqué M. Kaeré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s