L’agriculture axée sur les données en Afrique

CTA, en collaboration l’IFPRI, le CTA, le Secrétariat ACP, la Commission européenne et l’Organisation Panafricaine des Agriculteurs (PAFO) organise le Table ronde et lancement du Portail sur la sécurité alimentaire, le 16 Septembre 2015, 9h30-13h00, au Secrétariat ACP, 451 Avenue Georges Henri, 1200 Bruxelles, salle C.

*** Pour participer à l’évènement, veuillez vous enregistrer en ligne ***

*** Suivez nous via live-tweet @ctabrussels en ligne et via webstream ***

Les données: un outil clé pour la transformation agricole

La révolution des données dans l’agriculture est devenue un atout majeur pour la transformation agricole en Afrique. La disponibilité de données utiles, pertinentes et fiables sur le secteur agricole est nécessaire pour une planification efficace, un suivi et une évaluation des politiques de développement agricole et pour augmenter l’impact sur le terrain. Alors que dans les générations précédentes, un volume relativement faible de données analogiques était produit et mis à disposition par un nombre limité de canaux, aujourd’hui une quantité massive de données provenant de diverses sources est continuellement générée et diffusée par différents canaux.

Le phénomène des big data – où l’information provient de différentes sources allant des dispositifs connectés, aux capteurs et GPS – offre un énorme potentiel pour développer des produits et services innovants. La transformation des big data – journaux d’appels, transactions bancaires mobiles, contenus générés par des utilisateurs en ligne, recherches en ligne, images par satellite etc.- en information décisionnelle a le potentiel d’ouvrir de prometteuses perspectives. Le rôle grandissant du crowdsourcing et d’autres efforts de télédétection participative offrent déjà des possibilités prometteuses. Grâce aux terminaux fournissant un accès à Internet, y compris les téléphones et radios portables, et grâce également aux technologies géo-spatiales, les relations au sein des communautés de pratique sont de plus en plus étroites.

Engendrer de la valeur aux différents stades de la chaîne de valeur de données est au centre de l’économie de la connaissance. Des meilleurs paramètres, conditions d’utilisation et de partage des données permettront aux décideurs politiques d’améliorer les politiques et la prise de décisions axée sur les données. Afin d’exploiter pleinement le potentiel des données ouvertes, de nouveaux partenariats sont nécessaires entre les décideurs politiques, la recherche, les agriculteurs et le secteur privé.

Anticiper et répondre à la crise alimentaire par le biais des meilleures données

Le Portail sur la sécurité alimentaire, facilité par l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI), vise à fournir une meilleure sécurité alimentaire au niveau mondial et une résilience accrue des systèmes alimentaires mondiaux contre les crises alimentaires et financières. Il rassemble des données (mais aussi des actualités et des résultats de recherche) au niveau international, régional et national visant à répondre aux besoins immédiats de sécurité alimentaire de certains pays et contribuer à une sécurité alimentaire mondiale à long terme.

***

Brève présentation du sujet et Programme

À la Une  et le Briefing de Bruxelles No. 40 sur Les données pour l’agriculture

ICT UpdateRévolution des données pour l’Agricutlure

Photos

***

Programme

Mot de bienvenue

Viwanou Gnassounou, Assistant Secrétaire général du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP)

Contexte et Objectifs

Isolina Boto, Manager, Bureau de Bruxelles, CTA

Introduction

Jean-Pierre Halkin, Chef d’Unité, Développement rural, sécurité alimentaire, nutrition, Commission européenne/Europaid ; Michael Hailu, Directeur du CTA

Perspectives sur l’agriculture axée sur les données en Afrique

Ce panel apportera diverses perspectives au débat sur l’utilisation des données pour améliorer la transformation de l’agriculture en Afrique.

Modérateur  Professeur Eric Tollens, Président, Conseil d’Administration, CTA

  • Utilisation des données et résilience des systèmes alimentaires

Maximo Torero, Directeur, Division Marchés, Commerce et institutions, IFPRI [Présentation]

  • Les avantages des données ouvertes/Open Data pour l’agriculture

Chris Addison, Coordinateur Senior, Gestion des connaissances, CTA

  • Le rôle des applications mobiles dans l’utilisation des données pour l’agriculture

Ben Addom, Coordinateur de programme ICT4D, CTA

  • Rôle des organisations de producteurs dans une agriculture basée sur les données

Perspective de la PAFO : Theo de Jager, Président, PAFO

Perspective de l’Afrique centrale : Elisabeth Atangana, Présidente, PROPAC

Perspective de l’Afrique australe : Ishmael Sunga, CEO, SACAU

Perspective de l’Afrique de l’Ouest: Djibi Bagna, Président, ROPPA

Perspective de l’UMNAGRI: Abdelmajid Ezzar, Président UMNAGRI

Débat: Élargir les connaissances, informer les politiques : Lancement du Portail sur la sécurité alimentaire en Afrique

***

La coopération entre le CTA et l’IFPRI

Le CTA et l’IFPRI collaborent dans plusieurs domaines liés à l’amélioration de la gestion des données pour l’agriculture en Afrique: (i) l’analyse du commerce agricole en Afrique notamment par la production d’un rapport annuel sur le commerce en partenariat avec la Commission de l’Union africaine et la Commission économique pour l’Afrique et en faisant appel à l’expertise de chercheurs africains du réseau AGRODEP; (ii) l’appui aux services su Système d’Analyse stratégique et de gestion des connaissances ( SAKSS ) pour informer le processus du Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA) au niveau national et au niveau régional (Afrique de l’est et de l’Ouest); (iii) renforcement de l’appui à la gestion des données à travers le projet Agriconnexions avec les organisations paysannes africaines; (iv) organisation conjointe de certains Briefings de Bruxelles sur le Développement dans les domaines des politiques alimentaires, la résilience, la nutrition et la volatilité des prix alimentaires.