À la Une! Flambée des prix alimentaires : une opportunité de changement?

Dans cette section, vous pouvez trouver de nouveaux matériaux qui ont été publiés sur le thème de «Flambée des prix alimentaires : une opportunité de changement?», depuis la date de l’événement. Nous sélectionnons continuellement de nouvelles publications et d’articles qui contribuent aux les points politiques abordées dans cette briefing

Niveau des prix alimentaires mondiaux
arfriquejet.com, 6 mars 2015
Les prix alimentaires mondiaux ont atteint leur niveau le plus bas depuis juillet 2010 (Fao) – Les prix des aliments ont atteint en février leur niveau le plus faible enregistré depuis 55 mois, soit une constante de 1,0 pour cent par rapport au mois précédent et de 14 pour cent en dessous de son niveau enregistré un an auparavant, a rapporté jeudi l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (UN Food and Agriculture Organization, Fao).
Un communiqué de la Fao remis à la PANA à New York, a indiqué que la baisse continue et le niveau le plus bas depuis juillet 2010, reflètent un environnement de distribution solide et la faiblesse continue de plusieurs devises par rapport au dollar américain.
M. Michael Griffin, spécialiste du marché des produits laitiers et de l’élevage auprès de la Fao, a déclaré : ‘La première chose à signaler relève des perspectives favorables pour la production d’un certain nombre de cultures en 2015’. Il a noté que ‘les réserves sont également très importantes pour la plupart des céréales’. La Fao a souligné que son indice mensuel des prix des produits alimentaires – un indice pondéré par les échanges qui permet de suivre les prix des cinq principaux groupes de produits alimentaires sur les marchés internationaux – est en moyenne 179,4 points en février, contre 181,2 points en janvier et février 208,6 points en 2014. L’indice mesure les prix des huiles de céréales, du sucre, de la viande, des produits laitiers et des légumes.

– Les prix alimentaires mondiaux encore en baisse en 2014 (FAO)
leparisien.fr, 8 janvier 2015
Les prix alimentaires mondiaux ont enregistré une nouvelle baisse généralisée en 2014 pour la troisième année consécutive, atteignant 12,5% pour les seuls céréales, a indiqué jeudi l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO). Selon la FAO, qui établit chaque mois un indice des prix alimentaires basé sur cinq familles de produits de base – céréales, viandes, lait, huiles et sucre – seule la viande a augmenté (+8%) par rapport à 2013 alors que cet indice pour l’année est en baisse de 3,7%.
Pour le dernier mois de 2014, l’indice avait encore marqué un repli de 1,7% par rapport à novembre, tiré à la baisse par le sucre et l’huile de palme.
Les huiles végétales étaient en baisse de 2,54% mais surtout le sucre perdait 4,8%, « en raison de stocks élevés chez le principal producteur, le Brésil » alors que la baisse du prix du pétrole entraîne une moindre demande en éthanol (tiré de la canne à sucre), explique la FAO dans un communiqué.
Ce moindre intérêt pour les agro-carburants a également joué sur la demande en huile de palme, celle qui pèse la plus lourd dans l’indice des huiles végétales. Les prix des produits laitiers (-2,3%) ont également atteint en décembre leur plus bas niveau depuis 2009, dû au ralentissement de la demande russe et chinoise en particulier sur les poudres de lait, le beurre et le fromage. Seules les céréales ont marqué une très légère reprise (+0,4%) avec la brève étincelle sur les prix du blé, due aux craintes de voir la Russie limiter ses exportations. Moscou a annoncé fin décembre l’instauration d’une taxe sur les exportations de blé pour protéger son marché intérieur, l’effondrement du rouble dissuadant les producteurs de vendre à domicile. Cette taxe entrera en vigueur le 1er février.

 Les prix alimentaires mondiaux repartent à la hausse, une première depuis août 2012
banquemondiale.org 28 mai 2014
Selon la dernière édition du rapport trimestriel Food Price Watch du Groupe de la Banque mondiale, les cours des produits alimentaires sur les marchés internationaux ont augmenté de 4 % entre janvier et avril 2014, attisés essentiellement par des inquiétudes grandissantes face aux conditions météorologiques et à la hausse de la demande d’importations. Cette envolée des prix interrompt une tendance prolongée à la baisse amorcée depuis août 2012.
Les plus fortes hausses trimestrielles concernent le blé (+18 %) et le maïs (+12 %), et ce, malgré des anticipations continues de récoltes céréalières record et d’un raffermissement des stocks en 2014, sur fond de campagne exceptionnelle en 2013. Le mauvais temps aux États-Unis, l’évolution du phénomène El Niño et les répercussions des tensions en Ukraine exigent un suivi attentif dans les mois à venir.

 – La flambée des prix alimentaires: 10 questions/réponses
programme alimentaire mondial, 14 août 2012
La hausse des prx alimentaires représente un problème pour des familles vulnérables qui dépensent 60 à 80% de leur revenu en nourriture.
La récente sécheresse aux Etats-Unis et son impact sur le prix du maïs a remis un coup de projecteur sur les prix alimentaires. Les derniers chiffres de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) révèlent que les prix alimentaires sont repartis à la hausse après une période de déclin. La hausse des prix alimentaires est un fardeau supplémentaire non seulement pour les plus vulnérables qui luttent pour joindre les deux bouts mais aussi pour les

– Spéculation et volatilité des prix agricoles
SOS Faim, 05 September 2012
Parier sur la volatilité du prix des céréales, en achetant des titres sur des céréales sans jamais en voir la couleur mais en touchant de plantureux profits ; c’est la technique développée par des spéculateurs financiers ces dernières années… Quel rôle joue véritablement la spéculation dans les dysfonctionnements des marchés des matières premières agricoles ? Quelle stratégie adopter pour quelles solutions ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s