Le Financement du Développement 2015

 

Troisième Conférence internationale sur le financement du développement

 « Financer les investissements et l’industrie agroalimentaire au service de la sécurité alimentaire et nutritionnelle : Coordination entre les secteurs public et privé »

14 juillet 2015, 13h15 – 14h45

Jupiter Hotel, Addis Abeba

Organisée par le Groupe Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP), la FAO et le CTA

*** Suivez-nous en direct avec #Fin4Ag***

En marge de la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement  –  qui s’est tenue le 14 juillet de 13h15 à 14h45, dans la salle de conférence de l’hôtel Jupiter, à Addis Abeba en Éthiopie – le CTA a coorganisé le panel de haut niveau « Financer les investissements et l’industrie agroalimentaire au service de la sécurité alimentaire et nutritionnelle : Coordination entre les secteurs public et privé » avec l’ACP et la FAO. Le panel a discuté l’importance des investissements des secteurs public et privé dans l’industrie agroalimentaire et de leurs avantages pour les petits producteurs, les PME et les acteurs de la chaîne de valeur.

Contexte et logique d’approche

Les secteurs public et privé et la société civile vont devoir consentir des investissements considérables et coordonnés pour garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle universelle et durable. Ce constat est établi et reconnu dans le Consensus de Monterrey de 2002 et dans la Déclaration de Doha de 2009. Ces deux accords soulignent à quel point il est important de mobiliser des ressources financières nationales et internationales, de mettre à profit le commerce international, et d’accroitre la coopération internationale au développement pour atteindre des objectifs de développement durable. Cette réflexion sous-tend le Cadre stratégique du Groupe ACP pour le développement du secteur privé, signé en 2014, ainsi que la Stratégie de la FAO pour le secteur privé.  De même, pour être réellement efficaces et durables, les stratégies d’éradication de la pauvreté et de la faim, et les stratégies d’amélioration de la nutrition doivent se concentrer sur les problèmes structurels, rechercher des solutions dans une logique de partenariats, et être adaptables à un environnement national et mondial en constante mutation.

L’évènement a eu les objectifs spécifiques:  (i) Souligner l’importance des investissements coordonnées des secteurs public et privé dans les chaînes de valeur alimentaires et les systèmes alimentaires en vue d’atteindre l’Objectif de développement durable n°2, à savoir, « éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable », et n°8, « promouvoir une croissance économique durable et inclusive et un plein emploi productif et décent pour tous » ; (ii) Échanger sur les pratiques exemplaires et définir les axes prioritaires en matière d’investissements coordonnés entre secteurs public et privé en faveur du développement des chaînes de valeur alimentaires et des systèmes alimentaires, avec des résultats bénéfiques pour les PME, le secteur agroalimentaire et l’économie en général, notamment en termes de politiques, de connaissance et de technologies, et de renforcement de capacities.

***

Brève présentation du sujet et Programme

Invitation & Flyer d’information

Photos

Biographie des intervenants

Ressources:

– « Révolutionner le financement des chaînes de valeur agricoles »: Le Briefing de Bruxelles 35 & le Reader (recherche du fond)

– « L’agrobusiness et partenariats Africaines »: Le Briefing de Bruxelles 39 & le Reader (recherche de fond) Transformation Agricole en Afrique | Financement des chaînes de valeur agricoles & les Ressources sur les PPP

UE: la stratégie pour le secteur privé

– Nouvelles par UNFAO

***

Programme

Modérateur : Michael Hailu, Directeur du CTA

Remarques introductives

Patrick Ignatius Gomes, Secrétaire général du Groupe d’États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP)

José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO

Intervenants

S.E. Tefera Derbew,  Ministre de l’Agriculture, Éthiopie

Roberto Ridolfi, Directeur Développement durable, DG Devco, Commission Européenne

Pim van Ballekom, Vice-président, Banque européenne d’investissement (BEI)

Andreas Proksch, Directeur général du département Afrique, GIZ

Pierre van Hedel, Président, Fondation Rabobank

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s