Briefing ‘Le rôle de l’élevage pour les pays ACP’: interviews des participants

 

M. Carlos Seré est Directeur Général de l’ILRI (International Livestock Research Institute). Il présente l’objectif de son organisation d’utiliser l’élevage comme instrument de développement pour contribuer à la lutte contre la pauvreté et à la sécurité alimentaire. Il souligne le potentiel important de cette réunion à mettre en évidence les difficultés et les concessions entre développer des marchés domestiques vs. internationaux, développer une production commerciale vs. à petite échelle, etc. Il insiste aussi sur le potentiel qui existe pour améliorer les systèmes d’agriculture mixtes. Il conclut en espérant que les questions soulevées seront reprises dans les débats politiques et lors du Sommet de Copenhague sur le changement climatique, car bien que les petits producteurs risquent fortement d’en souffrir, il y a aussi la possibilité de développer une situation ‘gagnant-gagnant’.

M. Howard Batho est un vétérinaire qui travaille dans la DG SANCO à la Commission européenne, dans l’unité responsable de la santé animale. Il nous parle de la politique d’importation de l’UE des pays tiers et réfute l’accusation d’être une «Europe forteresse». M. Batho souligne que l’UE est très flexible avec les partenaires à qui elle fait confiance, une fois que des inspections ont eu lieu et que les règles spécifiques sur la santé publique et animale ont été établies, selon le pays concerné. De nombreuses opportunités de formation existent pour aider les pays tiers à s’adapter aux exigences de l’UE. M. Batho termine en insistant que l’UE est ouverte au commerce et qu’elle a besoin d’importer des pays tiers. Sa responsabilité est d’assurer que ces importations soient sûres pour la santé des consommateurs et des animaux.

M. Eric Thys de l’Institut de Médecine Tropicale à Anvers est aussi impliqué dans la plateforme Be Troplive visant à promouvoir l’élevage dans les tropiques et fait aussi partie du groupe ELIDEV. Il nous parle de certains défis que rencontre l’élevage tel que le besoin d’assistance contribuer à la lutte contre la pauvreté et tel que l’importance de trouver des solutions aux problèmes de changements climatiques. Son message se résume à la nécessité de remettre l’élevage sur l’agenda des décideurs politiques et de trouver des solutions pour mitiger les effets négatifs de l’élevage.

M. Francis Asiedu de CARDI présente les activités principales de son organisation qui fait de la recherche sur les questions agricoles et transmet ensuite l’information aux producteurs de la région des Caraïbes. Il donne son point de vue sur l’importance de ces Briefings qui adressent des thèmes spécifiques, dans la mesure où ils permettent le partage d’informations, d’expériences et offrent des opportunités de réseautage avec des ambassadeurs de pays ACP et des acteurs d’agences professionnelles.

Mme Madelon Meijer est conseillère à Oxfam Novib. Elle nous fait remarquer que la réunion a souligné l’importance de l’élevage pour la réduction de la pauvreté. Elle parle des possibles avantages du secteur de l’élevage ainsi que des défis probables. La hausse de demande de viande représente une importante opportunité mais le secteur de l’élevage ne pourra en tirer avantage sans plus d’investissements. Les externalités du secteur de l’élevage doivent aussi être prises en compte en termes des impacts sociaux et environnementaux. Certaines des difficultés mentionnées incluent l’importance de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de réguler de manière à prendre en compte les considérations des gouvernements et des acteurs de la société civile ACP.

M. Philippe Steinmetz travaille dans la DG DEV de la Commission européenne sur les questions d’élevage, des accords SPS et des biotechnologies. Il souligne l’importance de ce Briefing pour échanger des informations pertinentes et mises à jour mais aussi pour faire changer l’opinion, largement négative, de l’élevage auprès des partenaires et décideurs. En tant que membre du groupe ELIDEV qui réunit des experts de la CE et des Etats Membres, il nous présente leur travail qui est accès sur la communication. Une plaquette informative sur l’élevage reprend les grands thèmes afin d’encourager les décideurs à prendre conscience de l’importance du secteur.

M. Pier Paolo Ficarelli travaille à la Coopération Allemande de Développement et est present ici en tant que membre d’ELIDEV. Il nous parle de la brochure qui découle de ce projet, soutenant le secteur de l’élevage, ainsi que de l’importante opportunité en termes de communication qu’offre ce Briefing qui se déroule au sein de la CE. Il justifie le titre de la brochure «Penser l’élevage autrement» en défendant l’idée que l’élevage n’est pas une menace pour le futur mais est indispensable pour aider à nourrir la planète et peut aussi représenter une des réponses au changement climatique. Il appel à un soutien financier et politique afin de trouver d’autres solutions pour le secteur de l’élevage.

En savoir plus sur le Briefing “Le rôle de l’élevage pour les pays ACP’: nouveaux défis, nouvelles opportunité”