Améliorer la sécurité alimentaire et le droit à l’alimentation par l’accès à la terre

Etant donné le rôle croissant des questions foncières dans le débat sur le développement et les défis majeurs posés par les acquisitions de terres à grande échelle, M. Michael Taylor (International Land Coalition) a conclu le Briefing en insistant sur l’importance de se concentrer sur les citoyens, notamment sur les utilisateurs locaux des terres.

En harmonie avec cette approche centrée sur les populations, M. Taylor a souligné que l’accès aux terres pour la population locale fait partie du droit à l’alimentation et a remarqué que leur inclusion dans les décisions sur le foncier en partenariat avec le secteur privé peut représenter une opportunité afin de revitaliser l’économie.

(vidéo en anglais)

Mme Cécile Broutin (GRET) s’est elle aussi concentrée sur les liens entre les questions foncières et la sécurité alimentaire. Les politiques agricoles, foncières et commerciales doivent être conçues avec cohérence afin de promouvoir un développement économique durable, avec une utilisation efficace et équitable des terres et des moyens de production. Dans ce contexte, le soutien à l’agriculture familiale devient un élément clé.