L’option diaspora pour soutenir la création d’emplois

Mme Alache Ode, Présidente du Conseil de l’African Foundation for Development (AFFORD), et directrice de l’Initiative Diaspora Bénévolat du Voluntary Service Overseas (VSO), a axé son exposé sur la contribution de la diaspora au développement du milieu rural et des affaires.

‘Does international migration affect ACP rural development?’La diaspora est un concept très débattu, qui est en constante évolution. Les aspects de la définition de travail comprennent -territorialité, hybridisme (lien au pays de provenance et pays d’accueil) et émotionnel, liens de famille ou financiers dans le pays d’origine. Appartenir à une diaspora dépend aussi de l’autodéfinition du migrant.
Deux types de diaspora existent: certains attachent plutôt une connotation négative à la diaspora, soulignant les conséquences pour les migrants et l’attribution des pertes d’origine et de lieu à la diaspora. Le point de vue, qui est privilégié par Mme Ode est le plus positif. Pour elle, la diaspora est associée à des connotations volontaires, de jeunes générations. Les diasporas peuvent être évaluées en tant que semences offrant de nouvelles perspectives sur notre monde connecté.

Affronter des études de cas met en évidence le potentiel de la diaspora dirigé par des activités de bénévolat pour transformer les communautés rurales par le biais du développement des entreprises. Les Programmes incluent entreprise de formation et d’encadrement des petites entreprises par le biais de bénévoles, partenariats avec les universités, départements gouvernementaux locaux et nationaux, la négociation de nouveaux paquets avec les banques pour les petites entreprises, le soutien de coopératives ou de l’établissement de centres d’affaires. Tout cela a abouti à une importante création d’emplois remarquable grâce à un réseau de petites et moyennes entreprises.

En conclusion, Mme Ode a plaidé pour une « option Diaspora», ce qui signifie mettre à point des politiques concrètes, réalistes et pratiques qui font appel à la diaspora, pour stimuler leurs connaissances, compétences et ressources financières, mobiliser et consolider le développement.

Donnez votre avis sur cet article

Liens

En savoir plus sur le Briefing du 11 décembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s