La migration et les envois de fonds de long terme ne baisseront probablement pas de manière importante à cause de la crise financière

Robert Meins, spécialiste des envois de fonds de la Banque Interaméricaine de Développementt, a présenté l’importance des envois de fonds selon une perspective financière. Il a également évoqué les conséquences possibles de la crise financière actuelle sur les transferts de fonds.

an opportunity for change?’Dans certains pays, les envois de fonds constituent la partie plus importante du PIB national. En 2007, la part des envois de fonds a représenté le 43% du PIB en Guyana, 35% du PIB à Haïti, 25% au Honduras, pour ne citer que quelques exemples. En termes de population recevant des envois de fonds, la République dominicaine domine les statistiques avec 38% de la population, suivi par Haïti avec 31% et le Guatemala avec 22%.

Plus de 60% et, dans certains pays, même plus de 80% des envois de fonds sont consacrés aux nécessités quotidiennes, ce qui est parfois incorrectement étiqueté « un usage improductif », comme a expliqué M. Meins. Toutefois, ils représentent sans doute « le programme le plus efficace de réduction de la pauvreté », du moment qu’ils sont utilisés pour répondre aux besoins essentiels concernant l’alimentation, l’habillement ou le logement. Les restants 20-40% sont principalement investis dans le capital humain, tels que les soins de santé ou d’éducation.

Lorsque l’on s’intéresse à l’évolution de la circulation de transfert de fonds vers l’Amérique latine et les Caraïbes, on peut constater que les envois de fonds sont en augmentation constante d’environ 1,5% par an. Les facteurs ayant une influence sur les envois de fonds sont les suivants:

  • Situation économique: En période de boom économique, il existe un besoin important de travailleurs peu qualifiés, ce qui ne peut être satisfait que par la migration. En période de ralentissement économique, les travailleurs migrants sont susceptibles de perdre leur emploi, mais ils se sont révélés être les travailleurs les plus souples;
  • Taux d’inflation: partout dans le monde, les prix des produits de base et des carburants ont fortement augmenté en 2008. Ainsi, les familles doivent dépenser plus de transferts de fonds sur les besoins quotidiens au lieu de les investir dans le capital humain;
  • Migrations climatiques: à travers le travail migrant, l’immigration et le droit du travail ont une influence potentielle sur les envois de fonds;
  • Taux de change: l’appréciation ou la dépréciation du dollar et de l’Euro augmentent ou diminuent les transferts de fonds en monnaie locale.

La crise financière pose à court terme des risques de ralentissement pour les envois de fonds. Pour faire face à la détérioration des circonstances, les travailleurs migrants se sont avérés être très flexibles. En période de ralentissement économique ou d’inflation, ils changent d’emploi, travaillent de plus longues heures, ont des emplois multiples ou consomment moins pour eux-mêmes afin d’envoyer plus d’argent à la maison. Concernant les taux de change, les migrants ont tendance à aller vers des pays avec des monnaies fortes. Si le climat immigration se détériore, les travailleurs migrants se déplacent souvent dans d’autres pays. Le retour au pays d’origine n’est que le dernier recours.

Cela conduit M. Meins à affirmer que les envois de fonds sont très différents de l’ODI ou de l’IDE, car ils ne sont pas liés au profit, mais constituent une obligation familiale. À long terme « les migrations et les envois de fonds ne diminueront pas en raison de la crise financière », a-t-il conclu.

Donnez votre avis sur cet article

Liens

En savoir plus sur le Briefing du 11 décembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s