Mise en pratique des politiques: défis institutionnels et opportunités

Lors de sa présentation au cours du premier panel, M. James Tefft, représentant de la FAO, a souligné que le matériel représenté par la Communication A.A.A., le Rapport sur le Développement dans le monde et le CAADP, offre une base analytique claire pour approfondir les difficultés auxquelles doit faire face l’agriculture africaine.

L’Afrique subsaharienne connait déjà un vaste ensemble de politiques de sécurité alimentaire et agricoles cohérentes, le problème n’est donc pas le contenu des politiques, mais comment les mettre en pratique.

La question institutionnelle et de celle l’innovation en Afrique subsaharienne représentent les défis majeurs. La question clé est comment pouvoir travailler de façon collaborative avec différents acteurs et sur diverses questions. Selon M. Tefft, le problème est le manque de monitorage et de diffusion d’expériences concrètes. Les facteurs critiques pour le succès ne sont pas affrontés et il y a encore besoin d’une meilleures compréhension sur comment les facteurs de gouvernance se répercutent sur les comportements, depuis les villages jusqu’au niveau continental. Un enseignement participatif devrait être tel à tous les niveaux, avec la participation de tous.

Présentant certains exemples de défis institutionnels, M. Tefft a souligné les liens – ou le manque de liens – entre émergence et développement, soulignant le besoin de mieux lier les réponses aux situations d’urgences avec des actions plus profondes en termes de développement.

M. Tefft a en outre présenté un témoignage du Mali, où une organisation de production de coton offre un fond pour des soins dans un centre hospitalier. Ceci démontre qu’il existe beaucoup de solutions innovatrices pour gérer une communauté, qui se développent sur tout le continent. Cela peut offrir des exemples de leçons appréciables.

Il existe aussi d’importantes discussions institutionnelles au niveau régional. Une estimation des systèmes de prévention sur la sécurité alimentaire montre que certaines organisations régionales obtiennent des résultats meilleurs que d’autres, en termes de support méthodologique, d’analyses comparatives, à travers les pays et les forums de discussions mis à disposition.

Afin de progresser, les organisations régionales doivent identifier de façon claire les besoins et les priorités des Etats membres, et mettre en place des mécanismes d’action conséquents.

La mise en œuvre des politiques est le vrai défi auquel il faut faire face.

(video en anglais)
[blip.tv ?posts_id=439947&dest=-1]

Liens:

Présentation

Résumé de la présentation (format doc)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s