Pas de sécurité alimentaire sans souveraineté alimentaire

A travers certaines mesures, l’objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant la faim pourraient être rejoint seulement parce que les personnes souffrantes sont déjà en train de mourir en grand nombre – 6 millions d’entre eux chaque année sont des enfants. Le Professeur Marcel Mazoyer a introduit ainsi sa présentation dans le cadre du second panel sur le contexte politique et le processus d’intégration régionale en Afrique.

Selon M. Mazoyer les problèmes de sécurité alimentaire ne sont pas causés par la forte croissance de la population mondiale, ni par la dégradation des ressources naturelles ou par un manque de capacité dans la production alimentaire, mais par le fait que les plus riches prennent une part excessive du marché, laissant les plus pauvres incapables d’obtenir ce dont ils ont besoin pour vivre.

Si il est vrai qu’il y a maintenant une plus importante prise de conscience sur le fait que ‘l’acces à l’alimentation’ est un droit de l’homme fondamental, ceci est une promesse vide à moins que les pays s’engage en faveur de la sécurité alimentaire. Le développement de l’agriculture et les politiques rurales sont la clé de la question. Dans un marché sans règles, selon M. Mazoyer on ne peut pas assurer la sécurité alimentaire aux pays les plus pauvres. Ainsi les gouvernements devraient permettre de contrôler les prix des importations et exportations et compléter ‘la souveraineté alimentaire.’

M. Mazoyer a conclu en insistant sur le fait que la réelle cause de la malnutrition n’est pas la surpopulation mais des politiques faibles et les accords internationaux en vigueur. Les politiques doivent assurer l’accès à la terre, au crédit, à la recherche et au développement.
Interview au Professeur Mazoyer : [blip.tv ?posts_id=295277&dest=-1]
[blip.tv ?posts_id=297091&dest=-1]

Mamadou Cissokho du ROPPA se demande pourquoi, du moment que las pays développés développent leurs propres secteurs agricoles se basant sur des marches protégés, pourquoi les autres nations ne pourraient faire de même? : [blip.tv ?posts_id=297091&dest=-1]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s