Panélistes et modérateurs pour la première réunion

Denise Auclair
Denise Auclair travaille sur les questions de politique de développement de l’Union européenne pour CIDSECaritas Europa, deux réseaux d’ONG catholiques qui représentent plus de 50 organisations membres dans l’Europe élargie. Elle a récemment dirigé un projet de recherche qui a abouti à un rapport Cidse/Caritas ‘L’empreinte UE dans le Sud : Est-ce que la coopération au développement de la Communauté européenne fait une différence pour les plus pauvres ? ‘ (Mars 2007) qui regroupe les points de vue de la société civile et d’acteurs clé du Bangladesh, Cameroun, Ethiopie, Guatemala, Nicaragua et Zambie.

Mamadou Cissokho
Mamadou Cissokho est un Chef d’exploitation Agro-pastorale familiale à Bamba-Thialène Koumpentoum (Tambacounda) au Sénégal. Il exploite de 20 à 30 ha par an (mil-sorgho-maïs-arachide, niébé…). Il est membre des Ententes des Groupements Associés au Sénégal (mon Association de base), conseiller de la FONGS et Président d’honneur du CNCR et du ROPPA (Réseau des Organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest). Le Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) a formellement été fondé en juillet 2000 lors d’une rencontre à Cotonou qui a rassemblé une centaine de responsables paysans mandatés par leurs organisations. Il regroupe des organisations ou « cadres de concertation » de 10 pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo,).

Marc Debois
Marc Debois est depuis un an chef du secteur Agriculture, Sécurité alimentaire et Développement rural à la Direction Générale Développement et Relations avec les Etats ACP de la Commission européenne. Précédemment, il a travaillé 12 ans sur l’élaboration et la mise en œuvre de la législation environnementale de l’Union européenne, puis 5 ans sur les questions environnementales globales et leur intégration dans la politique de développement.

Thomas Elhaut
Thomas Elhaut est entré au FIDA en 1983, et y a successivement occupé plusieurs postes comme économiste principal pour l’Afrique dans la division économique du Département de la planification économique du Fonds. En 1994, il a été nommé premier économiste au Bureau du Président adjoint du département gestion de programme. Ses responsabilités consistaient à faciliter la formulation de politiques et stratégies opérationnelles pour le Fonds, à aider le Président adjoint sur les aspects stratégiques de la planification et du suivi du Programme de travail et du budget. En juin 2004, Thomas Elhaut a été nommé Directeur de la division Asie et Pacifique du FIDA. Outre ses principales responsabilités de directeur des opérations régionales (financées par des prêts et des subventions), ses principaux domaines d’intérêt stratégique portent sur le programme d’harmonisation et la nécessité de nouvelles modalités d’aide et de modèles opérationnels; la coopération régionale dans la région Asie ; une politique en faveur des pauvres et le changement institutionnel dans une région caractérisée par une forte croissance, une réduction effective de la pauvreté rurale, avec toujours des inquiétudes sur la sécurité humaine, la vulnérabilité des populations rurales défavorisées et les risques.

Marcel Mazoyer
Marcel Mazoyer est professeur à l’Institut National Agronomique Paris-Grignon, successeur de René Dumont comme directeur de la Chaire d’Agriculture Comparée et du Développement Agricole. Marcel Mazoyer a été Chef du Département d’Economie et de Sociologie Rurales de l’INRA (1972-1975), Président du Comité du Programme de la FAO (1983-1993). Il est l’auteur d’ouvrages fondamentaux comme :

  • Les débuts de l’agriculture, Essai, Le Pommier, janvier 2006 ;
  • La fracture agricole et alimentaire mondiale, avec Laurence Roudart, étude, Universalis, janvier 2006 ;
  • Histoire des agricultures du monde : Du néolithique à la crise contemporaine, avec Laurence Roudart, Points seuil, avril 2002.

Hansjörg Neun
Le Docteur Hansjörg Neun a pris, en mai 2005, la direction du CTA. De nationalité allemande, le Dr Neun est Diplômé en sciences économiques et sociales et a consacré une thèse au « transfert de projets de la coopération technique vers les pays en voie de développement ». Riche d’une expérience de terrain de plusieurs années en Afrique (Burkina Faso, Éthiopie et Égypte notamment), il est intervenu dans la gestion de projets et de grands programmes pour la coopération technique allemande et européenne et a été impliqué dans diverses négociations avec les gouvernements, les bailleurs et les institutions internationales. Dr Neun a également une connaissance pratique de l’agriculture car il a travaillé très jeune sur l’exploitation horticole paternelle qui produisait des fleurs et des légumes en Allemagne. Avant de prendre la direction du CTA, Dr Neun travaillait au ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ).

Ferdinand Nyabenda
Ferdinand Nyabenda est actuellement Sous Secrétaire Général, chargé du Développement économique durable au Secrétariat des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du pacifique (ACP). Il est diplomate de carrière et il fut Ambassadeur du Burundi auprès du Benelux, de la Grande Bretagne, de l’Union Européenne, après avoir représenté son pays dans d’autres capitales. Il a occupé d’autres hautes fonctions politiques dans son pays (Conseiller aux affaires diplomatiques à la Présidence et au Premier Ministre) et a exercé comme consultant indépendant.

Bernard Petit
Bernard Petit est le directeur général adjoint de la DG développement in the Commission. de la Commission. M. Petit a été engagé par la Commission en 1971 et a toujours travaillé sur les questions du développement. Avant de devenir directeur général adjoint, il a été directeur des politiques de développement et avant cela il a été responsable de plusieurs divisions, en particulier le financement, la programmation, le soutien macroéconomique, la gestion prévisionnelle. Outre ses responsabilités au niveau des politiques globales et sectorielles, il préside l’Interservice Quality Support Group (groupe d’appui à la qualité interservice), responsable de la cohérence et de la qualité des documents stratégiques pays de la Commission pour l’ensemble des régions du monde. Bernard Petit a également été à la tête du groupe de travail négociant l’Accord de Cotonou (1998-2000) et a été le principal négociateur de la révision de cet accord (2004-2005).

Michael Waithaka
Michael Waithaka est un agroéconomiste et a travaillé au International Livestock Research Institute l’Institut International de Recherche sur le Bétail (ILRI) -(ILRI) et au Kenya Agricultural Research Institute, tous deux au Kenya. Actuellement, il travaille pour l’ASARECA (Association for Strengthening Agricultural Research in Eastern and Central Africa), et il est le directeur du Programme politique et plaidoyer de l’ECAPAPA- FOODNET.

Michael Wales
Michael est le conseiller principal au Centre d’investissement de la FAO. Il a plus de 35 ans d’expérience dans le développement, dont 17 ans sur le terrain dans des pays d’Afrique australe et de l’est, notamment pour la Banque mondiale en poste au Malawi, au Zimbabwe, et en Ethiopie et Amérique du sud. Son principal domaine de compétence est le développement agricole et rural, et plus particulièrement les pays de la Corne de l’Afrique. Il a mené un grand nombre de missions sur des études sectorielles, l’identification de projet et un travail de préparation pour la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque asiatique de développement et le FIDA dans de nombreuses parties de l’Afrique et de l’Asie. Actuellement, il est responsable de la gestion de la planification stratégique du Centre d’investissement, en particulier du renforcement des capacités pour travailler avec le secteur privé et des compétences en gestion des finances publiques pour le secteur agricole. Il est également co-président de la Global Donor Platform for Rural Development (GDPRD), visant à améliorer l’efficacité de l’aide .

Steve Wiggins
Steve Wiggins a plus de trente ans d’expérience comme chercheur, enseignant et praticien de l’économie et de la gestion du développement agricole et rural. Il a travaillé sur les économies de terroir et familiales, la gouvernance, le changement de systèmes de gestion agricole avec un intérêt particulier pour les secteurs de production laitière, crédit, finance rurale et changement environnemental. Il a vécu au Paraguay, en Bolivie, au Salvador et au Kenya; il a beaucoup travaillé sur des études à plus court terme en Afrique et en Amérique Latine. Ces cinq dernières années, son travail l’a amené à faire des études sur les moyens de subsistance et l’élevage laitier dans les régions rurales du Mexique, et sur la politique environnementale du Ghana, la sécurité alimentaire au Bangladesh et en Afrique australe – notamment l’impact du VIH/SIDA, l’économie rurale non agricole et l’avenir des petites exploitations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s